Gestion informatisée d’enquête – Aspects pédagogiques et techniques

0

Cet article est un extrait de la synthèse de l’animation organisée au troisième trimestre 2010, autour des TICE. L’ensemble de la synthèse est accessible en ligne : Troisième animation 2009-2010.

Dimension pédagogique

Les logiciels de gestion d’enquête permettent d’informatiser :
- La saisie des réponses : contrôle de la saisie, automatisation (filtres, …) ;
- Le traitement : réalisation des tris (quels tri ? pour vérifier quelle hypothèse ?), conversion en graphiques (pour montrer quoi ?) ;
- La réalisation du rapport final.

L’utilisation d’un logiciel de gestion d’enquête n’a donc d’intérêt que dans le cadre d’une enquête réelle, menée en totalité ou partiellement, avec les élèves. Sa prise en main doit être intégrée à un projet, et non pas être menée de façon isolée. Il est nécessaire de fixer clairement les objectifs, les hypothèses testées, … avant d’envisager l’outil.

Des collègues ont exprimé leur crainte par rapport au temps que nécessite cette prise en main. Nous présentons ci-après quelques conseils pour organiser le travail avec un logiciel de traitement d’enquête sans que cela ne prenne trop de temps :

- Etapes non spécifiques à l’outil (propositions d’organisation)

  • Réflexion sur la problématique, les objectifs, les hypothèses, …
  • Conception du questionnaire
  • Réalisation individuelle, mise en commun : décision sur le questionnaire retenu

- Etapes en appui sur l’outil informatique

  • Configuration du questionnaire :
    • Préparation de la séquence : saisie et configuration du questionnaire par l’enseignant, pour un tiers au moins des questions
    • Présentation aux élèves du logiciel, du questionnaire préparé (vidéo projecteur) :
      • Explication des contraintes de la saisie et de l’importance de la configuration des questions ;
      • Illustration à partir des questions déjà saisies et configurées ;
      • Réalisation en commun de quelques autres questions (second tiers), sans toutefois terminer la préparation de tout le questionnaire.
  • Saisie et configuration par les élèves d’une partie des questions :
    Les élèves vont ainsi prendre en main le logiciel, se questionner sur la configuration la plus pertinente, et les échanges au sein des binômes peuvent être vivants, sans y passer trop de temps.

    • Préalable : transmission aux élèves du fichier de configuration réalisé à l’étape précédente ;
    • Saisie des questions, des réponses, configuration de chacune par les élèves, seuls ou en binômes ;
    • Mise en commun ;
    • Edition du questionnaire en vue de l’impression et duplication ;
  • Préparation de l’étape de suivi :
    La saisie des réponses devra être effectuée en appui sur des fichiers de configuration identiques, il faut donc que l’enseignant choisisse (ou réalise) le fichier de configuration qui sera utilisé par les élèves pour la suite de la gestion de l’enquête. Il est conseillé de préparer ce travail en prenant soin d’enregistrer les fichiers de travail dans un dossier bien identifié. C’est ce dossier qui sera ensuite mis à disposition des élèves.

    • Diffusion, passation, récupération ;
    • Saisie des réponses ;
      Saisie partagée :
      Les logiciels de traitement d’enquête permettent de répartir la saisie sur différents postes. Sur une étude avec 150 questionnaires, cela permet dans une classe, de réduire la saisie à 10 questionnaires par binôme, ce qui permet aux élèves de pratiquer sans que cela ne prenne trop de temps. Cette opération ne pose aucun problème dès le moment où les élèves réalisent leur saisie en appui sur des fichiers de configuration identiques (voir conseils ci-dessus concernant la préparation de l’étape) :
    • Distribution aux élèves du fichier de configuration, par le réseau, par exemple : les élèves copient sur leur poste le dossier mis à leur disposition par le professeur, ils modifient son nom pour y ajouter un numéro d’ordre ;
    • Saisie d’une partie des questionnaires par chaque binôme d’élèves ;
    • Transmission des dossiers à l’enseignant (autant de dossier que de binômes)
    • Récupération par l’enseignant et fusion des fichiers : on obtient alors un fichier qui contient l’intégralité des questionnaires saisis.

Remarque : dans les établissements où le logiciel est installé en réseau, cette opération est simplifiée (voir documentation du logiciel).

  • Traitement des réponses
    Le traitement des réponses nécessite que le dossier avec l’ensemble des réponses saisies soit transmis aux élèves.

    • Tris à plat
      Un tri à plat général est proposé par les logiciels : il peut permettre une première analyse des résultats, sans que les élèves, d’un point de vue technique, ait à faire la demande de tri pour chacune des questions. Ce tri à plat général, croisé avec les hypothèses de l’enquête, doit permettre aux élèves de décider des tris croisés nécessaires : cette phase de l’enquête, très importante, doit être organisée pour permettre l’échange et l’argumentation.
    • Tris croisés : Réalisation des tris croisés déterminés à l’étape précédente
    • Choix d’un mode de représentation, argumentation sur le choix
  • Réalisation du compte-rendu d’enquête Les logiciels de traitement d’enquête permettent de réaliser directement le compte-rendu. On peut aussi exporter les résultats sous forme de graphiques et tableaux dans un logiciel de traitement de texte pour y réaliser ce compte-rendu.

La démarche proposée est très guidée. Toutefois, l’organisation d’une première expérience d’enquête, avec l’outil informatique, plus inductive, et qui permettrait aux élèves de découvrir l’importance d’une configuration rigoureuse du questionnaire peut être pertinente. Elle pourrait être envisagée en première approche, sur une enquête simple.

Aspect technique

Les équipes utilisent le plus souvent Ethnos, mais Sphinx est présent dans certains établissements. Des documents techniques sont accessibles en ligne, le GRISMS prépare un document pour la prise en main de Sphinx.

Nous proposons en annexe le travail de Gwladys Benmoussa, Lycée Jules Ferry, Coulommiers : Repères pour la prise en main technique du logiciel ETHNOS :

Word - 308 ko
Prise en main d’Ethnos
Document proposé par G. Benmoussa, format traitement de texte

Une formation sur Ethnos est proposée au Plan Académique de formation.

Google Documents (google apps) permet aussi la création d’un formulaire simple, type questionnaire [1], avec saisie directe en ligne et traitement de base automatisé (tri à plat). Cet outil peut être utilisé en première approche de l’enquête, en Enseignement d’exploration, par exemple.

Notes

[1] Voir exemple sur ce site : Enquête pratiques et besoin

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*